Dire ‘les voix éteintes’ : pour un regard minoritaire sur la problématique identitaire

  • Dersim Barwari Université McMaster

Résumé

RÉSUMÉ

 

L’identité a toujours occupé une place non négligeable au sein de la pensée humaine. De Socrate à Lacan et Ricœur en passant par Montaigne, Rousseau et Hugo, la nature du moi reste l’énigme à jamais irrésolue. On retrouve chez toute personne le besoin de s’affirmer en tant qu’être à part entière et en même temps d’appartenir à un groupe qui le reconnaisse et le respecte. Mais quand c’est l’existence d’une communauté entière qui est niée, l’affirmation d’une identité indépendante et consciente de soi s’impose avec plus d’urgence. Aussi, la négation du Kurde sera exposée, critiquée et réfutée de façon très importante dans la littérature kurde d’expression française.

 

Partant de la notion de littératures minoritaires (François Paré), le présent travail tentera d’établir les nombreux rapports de pouvoir auxquels sont confrontés les minoritaires. Il se penchera sur Mémoire du vent d’Ahmed Mala et Parfums d’enfance à Sanate d’Ephrem-Isa Yousif pour montrer qu’on peut être à la fois minoritaire et majoritaire dans un contexte d’oppression. Nous espérons qu’au terme de notre étude nous aurons souligné les nombreuses restrictions à l’accès à la parole, voire au savoir, ainsi que les conséquences sociopolitiques de la prise de parole des marginalisés sur l’affirmation de l’identité.

 

ABSTRACT

 

Identity has always occupied an important place in human thought. From Socrates to Lacan and Ricœur through Montaigne, Rousseau and Hugo, the nature of the ego remains the enigma forever unsolved. There is in all person the need to affirm oneself as an individual and at the same time to belong to a group that recognize and respects him/her. However, when it is the existence of an entire community that is being denied, the affirmation of an independent identity that is self-conscious of itself becomes a greater urgency. That is why the denial of the Kurd will be exposed, criticized and refuted dramatically in Kurdish French Literature. 

 

Starting from the concept of minority literatures (François Paré), this work will attempt to establish the many power relations faced by minorities. It will look at Mémoire du vent by Ahmed Mala and Parfums d’enfance à Sanate by Ephrem-Isa Yousif to show that one can be simultaneously a minority and a majority within a context of oppression. We hope that at the end of our work, we will have underlined the many restrictions to access to speech and the socio-political consequences of speaking on marginalized people assertion of identity.       

 

MOTS-CLÉS

identité, littérature kurde d’expression française, littératures minoritaires, parole, marginalisation

KEYWORDS

identity, Kurdish French literature, minority literatures, speech, marginalisation 

Références

RÉFÉRENCES

AUGE, Marc (1992) : Les Non-lieux : Introduction à une anthropologie de la surmodernité. Paris : Seuil.

CASANOVA, Pascale (2008) : La république mondiale des lettres. Paris : Seuil.

CECILIA, H. Juan (2013) : Préface. Mémoire du vent. Paris : L’Harmattan.

CHAMBERS, Ross (1987) : Mélancolie et opposition : les débuts du modernisme en France. Paris : J. Corti.

JACQUES, Francis (1982) : Différence et subjectivité. Paris : Aubier Montaigne.

JOINAU, Banjamin (2011) : Lecture anthropologique de l’imaginaire du visage. Traduit par JOINAU, Banjamin. Séoul, 21Books.

KING, Nicola (2000) : Memory, Narrative, Identity : Remembering the Self. In : BROOKER, Peter, dir. Tendencies : Identities, Texts, Cultures. Edinburgh : Edinburgh.

KRISTEVA, Julia (1988) : Étrangers à nous-mêmes. Paris : Fayard.

LIPIANSKY, E. Marc (2005) : Psychologie de l’identité : Soi et le groupe. Paris : Dunod.

MAALOUF, Amin (1998) : Les identités meurtrières. Paris : Grasset.

MALA, Ahmed (2013) : Mémoire du vent. Paris : L’Harmattan.

MERNISSI, Fatima (1987) : Beyond the Veil : Male-Female Dynamics in Modern Muslim Society. Bloomington : Indiana University Press.

MILLER, Margot (2002) : Traversée de l’angoisse et poétique de l’espoir chez Malika Mokeddem. Présence Francophone. 58: 101-120.

NOIRAY, Jacques (1996-1998) : Littératures francophones. Paris : Belin.

PARE, François ([1992] 2001) : Les littératures de l’exigüité. Ottawa : Le Nordir.

--- (1994) : Théories de la fragilité. Ottawa : Le Nordir.

SAID, W. Edward (2002) : Reflections on Exile : and Other Essays. Cambridge et Massachussetts : Harvard University Press.

SPIVAK, C. Gayatri (1995) : « Can the Subaltern Speak? ». In : ASHCROFT, Bill et al., dir. The Postcolonial Studies Reader. London et New York : Routledge.

YOUSIF, Ephrem-Isa (1993) : Parfums d’enfance à Sanate : un village chrétien au Kurdistan irakien. Paris : L’Harmattan.

WIKIPEDIA (2016) : Prologue de l’Évangile selon Jean. Wikipédia.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prologue_de_l%27%C3%A9vangile_selon_Jean

Publiée
2017-08-17
Rubrique
Articles