Usage spécialisé ou usage courant des désignations de la maladie mentale dans le discours des non-spécialistes : le cas des termes autisme et hystérie

  • Carol-Ann Rouillard Université du Québec à Trois-Rivières
Mots-clés: analyse du discours, maladie mentale, discours écrit, représentations, discours spécialisés

Résumé

Le concept de maladie mentale, propre à chaque peuple, est créé dans le but de nommer et catégoriser les comportements considérés comme anormaux sur le plan du comportement individuel (Foucault, 1972). Si les spécialistes de la psychiatrie se sont attardés à analyser et décrire ces comportements par le biais de la création de nombreuses maladies mentales, l’emploi de ces termes n’est plus réservé aux spécialistes. De nombreux termes issus de la psychiatrie sont entendus et utilisés par les locuteurs non-spécialistes du domaine. Ce texte vise à contribuer à l’avancement des connaissances concernant l’appropriation des termes relatifs à la psychiatrie par les locuteurs non-spécialistes. Il s’agit plus précisément de voir comment les critères de thème principal abordé dans le document et de technicité peuvent contribuer à situer la progression des ces termes sur le continuum de progression vers l’usage courant. Les termes autisme et hystérie sont utilisés pour démontrer la pertinence de ces deux critères pour analyser des éléments permettant de distinguer les emplois qui sont près de la psychiatrie, c’est-à-dire ceux relevant de l’usage spécialisé, des emplois qui en sont plus éloignés, c’est-à-dire ceux relevant de l’usage courant. L’analyse du discours (Maingueneau, 2005) constitue le cadre d’analyse de cette étude.

Références

AMERICAN PSYCHIATRIC ASSOCIATION (2013) : Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders : fifth edition. Washington et Londres : American Psychiatric Publishing.

BÉLANGER, Mario (2001) : Les représentations de la « dépression » en Minganie. Une histoire de sang et de sens. Santé mentale au Québec. 26(2):537-562.

CAPLAN, Paula J. (1995) : They say you’re crazy : How The World’s Most Powerful Psychiatrists Decide Who’s Normal. Jackson : Addison-Wesley.

CASTILLO, Marie-Carmen, Virginie LANNOY, Jean-Christophe SEZNEC et al. (2008) : Étude des représentations sociales de la schizophrénie dans la population générale et dans une population de patients schizophrènes. L’évolution psychiatrique. 73:615-618.

CORIN, Ellen, Gilles BIBEAU et Elizabeth UCHÔA (1993) : Éléments d’une sémiologie anthropologique des troubles psychiques. Anthropologie et Sociétés. 17(1-2):125-156.

DES RIVIÈRES-PIGEON, Catherine, Caroline GAGNÉ et Diane VINCENT (2012) : Les paradoxes de l’information sur la dépression postnatale : mères dépressives mais pimpantes. Québec : Éditions Nota bene.

DION, Catherine (2011) : Stigmatisation ou démystification ? Représentations de la maladie mentale dans les principaux médias écrits francophones du Québec en 2007. Mémoire de maitrise. Montréal : Université du Québec à Montréal.

DORVIL, Henri, Laurie KIROUAC, et Gilles DUPUIS (2015) : Stigmatisation : Les troubles mentaux en milieu de travail et dans les médias de masse. Québec : Presses de l’Université du Québec.

DOURY, Marianne et Pascale MANSIER (inédit) : The psychiatrization of the opponent in polemical context.

FORGET, Dominique (2013) : Vaincre le mal de vivre. L’actualité. 38(18):53-63.

FOUCAULT, Michel (1972) : Histoire de la folie à l’âge classique. Paris : Gallimard.

JODELET, Denise (1989) : Folies et représentations sociales. Paris : Les presses universitaires de France.

KIPMAN, Simon, Amélie AMSLEM-KIPMAN, Monique THURIN et al. (2005) : Autisme. In : Dictionnaire critique des termes de psychiatrie et de santé mentale. Paris : Doin Editions.

KIPMAN, Simon, Amélie AMSLEM-KIPMAN, Monique THURIN et al. (2005) : Hystérie. In : Dictionnaire critique des termes de psychiatrie et de santé mentale. Paris : Doin Editions.

MAINGUENEAU, Dominique (2005) : L’analyse du discours et ses frontières. Marges linguistiques. (9):13-33.

MAINGUENEAU, Dominique (2014) : Discours et analyse du discours. Introduction. Paris : Armand Colin.

MOIRAND, Sophie (2005) : Les discours de la presse quotidienne. Observer, analyser, comprendre. Paris : Presses universitaires de France.

NEVEU, Franck (2011) : Dictionnaire des sciences du langage. Paris : Armand Colin.

PARADIS, André (1992) : Ethnie et folie : visages pluriels de l’anormalité. Santé mentale au Québec. 17(2) :13-33.

POSTEL, Jacques (2003) : Autisme. In : Dictionnaire de la psychiatrie. Paris : Larousse.

POSTEL, Jacques (2003) : Hystérie. In : Dictionnaire de la psychiatrie. Paris : Larousse.

POULIN, Carole et Maurice LÉVESQUE (1995) : Les représentations sociales des étiquettes associées à la maladie mentale. Santé mentale au Québec. 20(1):119-136.

REY, Alain (2015) : Technique. In : Le Petit Robert de la langue française. Paris : Dictionnaires Le Robert.

ROUILLARD, Carol-Ann (à paraitre) : Les représentations de la maladie mentale : quand les non-spécialistes de la psychiatrie s’approprient les termes spécialisés. Mémoire de maitrise. Trois-Rivières : Université du Québec à Trois-Rivières.

TURBIDE, Olivier, Diane VINCENT et Éric KAVANAGH (2013) : Repères méthodologiques pour l’analyse des discours sociaux. Lorsqu’un tweet devient une « affaire ». In LONDEI, Danielle, Sophie MOIRAND, Sandrine REBOUL-TOURÉ et al. Dire l’évènement : langage mémoire société. Paris : Presses Sorbonne Nouvelle.

VALENCE, Aline (2010) : Les représentations sociales. Bruxelles : Groupe de Boeck.

Publiée
2017-08-17
Rubrique
Articles